Questions sombres - Crystal Pite

Questions sombres - Crystal Pite

Avis internationaux

Théâtre de Sydney
Janvier 2010

conventions des enseignants 2015

Par Lynne Lancaster.

Un travail passionnant qui suscite la réflexion, Questions sombres de la chorégraphe canadienne Crystal Pite, qui a fait irruption au Sydney Theatre dans le cadre du Sydney Festival de cette année.



Le chorégraphe et interprète de Vancouver Pite a créé des œuvres pour diverses compagnies canadiennes et internationales et plusieurs artistes de danse indépendants, plus récemment Louise Lecavalier. En 2001, elle crée sa propre entreprise Kidd Pivot Francfort RM , qui tourne à l'échelle nationale et internationale, et elle continue de créer et de jouer dans son propre travail. Pite est artiste de danse associé du Centre national des Arts du Canada et chorégraphe associé du Nederlands Dance Theatre.

Ce travail particulier, Questions sombres , explore comment la mort est parmi nous et en nous. Pourtant, ce n'est pas vraiment sombre ou déprimant. Il a du mal à examiner la vie et à réaffirmer que le cycle de la vie continue.

L'acte 1 est plus une pièce de théâtre visuel qu'une pièce de danse. Il s'ouvre sur un homme (Peter Chu), dans une pièce encombrée, accroupi sur une table en désordre en train de construire fébrilement quelque chose. Il crée une marionnette d'un mètre de haut qui devient l'autre personnage central de l'œuvre. C’est un conte sombre, aux nuances du monstre de Frankenstein, qui raconte comment cette marionnette est créée, développe sa propre personnalité forte, fait des ravages et finit par tuer son créateur. Nous voyons un affichage stylisé extraordinaire de bunraku japonais avec koken.

Photos par Prudence Upton

Photos par Prudence Upton

Lors de sa création, la marionnette bondit et flotte dans un joyeux abandon. Parfois, la marionnette fait écho aux mouvements de son créateur et il y a de merveilleuses images d'elle marchant le long des jambes de l'homme, s'accrochant aux genoux de son créateur lorsqu'il est seul et effrayé par une tempête. Cependant, la marionnette refuse de porter le pantalon spécialement conçu pour elle et devient rebelle. Dans cette section, il y a une merveilleuse séquence d'arts martiaux de type Matrix par les marionnettistes.

monde des duels de danse

À la fin de cet acte, l'ensemble s'est effondré et nous revoyons les murs et les ailes avec la plate-forme d'éclairage exposée. La musique d'Owen Belton rappelle parfois une musique de film. L’éclairage de Rob Sondergaard est extrêmement spectaculaire et comprend l’utilisation d’un éclairage stroboscopique, de projecteurs et de veilleuses. Il utilise des fondus entrants et sortants à des moments assez cinématographiques.

danseurs australiens

L'acte 2 s'ouvre sur un solo étonnant du personnage de Death, dansé par Crystal Pite. Araignée d'encre sur fond blanc nu, ou coups de pinceau calligraphiques chargés de mouvement sur une page propre, elle bouge comme un bruissement de velours noir.

Sur une scène nue, la suite de l'acte 2 est une série d'œuvres d'ensemble, pleines de masses bouillonnantes ou de globules bouillonnants de mouvement, parfois figées dans des tableaux sculpturaux, entrecoupées de solos et de pas de deux. Les six danseurs sont vêtus de vêtements de ville décontractés et colorés. La danse elle-même est sensationnelle, pleine d'une sensation de fluidité en apesanteur, mais avec une ligne tendue et tendue et un contrôle incroyable. Parfois, la chorégraphie reflète certaines des marionnettes de l'acte 1. Les deux actes sont également liés par la répétition du poème de Voltaire sur la catastrophe de Lisbonne, nous disant que nous sommes `` un mélange temporaire de sang et de poussière mis ensemble pour se dissoudre, notre être se mêle à l'infini ».

À la fin, Death (Pite) se déshabille en soutien-gorge et pantalon et il y a un pas de deux lyrique et extrêmement émouvant avec sa création humaine à Sommeil par Eric Whitacre. Le numéro se termine avec sa mort dans ses bras et sa tentative déterminée de le réparer et de le ramener à la vie.

Une méditation extraordinaire sur la nature de la vie et de la création.

Durée de fonctionnement 2 heures, intervalle compris.

Partagez ceci:

Crystal Pite , Questions sombres , Festival de Sydney

Recommandé pour vous