Springboard for the Arts réunit les arts et la communauté grâce à la création de lieux créatifs

Springboard for the Arts réunit les arts et la communauté grâce à la création de lieux créatifs

Meilleures histoires

Par Stephanie Wolf de Dance Informa .

Création de lieux créatifs = «L'action de personnes se rassemblant pour transformer des espaces publics et partagés négligés et sous-évalués en des lieux accueillants où la communauté se rassemble, se soutient et s'épanouit. Les lieux peuvent être animés et mis en valeur par des éléments qui encouragent l'interaction humaine - des activités temporaires, telles que les performances et la poésie à la craie, aux installations permanentes, telles que l'aménagement paysager et l'art unique.

Lorsque la construction de la ligne de tramway Central Corridor à Saint-Paul a commencé en 2011, Springboard for the Arts, basé au Minnesota, a reconnu l'opportunité de transformer un processus de construction de trois ans en un mécanisme de création d'art et de promotion de la communauté.



histoire côté ouest atlanta

À l'époque, l'organisation étudiait déjà les relations entre les artistes et leurs communautés correspondantes, ainsi que la manière dont les communautés valorisaient leurs artistes. Des idées ont été lancées pour créer un modèle d'initiatives créatives de création de lieux dirigées par des artistes.

Explorer l'art comme fonction

Springboard a analysé ce que l'organisateur de la communauté d'artistes Jun-Li Wang appelle le «vide et le chaos créés par la construction». L'idée initiale était de «survivre aux trois années de construction», a déclaré Wang. Mais il s'agissait finalement de combler le fossé entre les arts et la communauté environnante.

Tremplin pour les arts

Événement irriguer. Photo gracieuseté de Springboard for the Arts.

Le timing était fortuit, car la conception du projet Irrigate correspondait au lancement d'ArtPlace, une organisation basée à Chicago qui soutient les efforts créatifs de création de lieux grâce à des subventions et des prêts. ArtPlace est devenu le premier bailleur de fonds d'Irrigate et continue de fournir des fonds et des conseils.

La mission actuelle d'Irrigate comporte deux volets. Selon Wang, la première stratégie consiste à «former et soutenir les artistes à devenir des créateurs de tableaux créatifs», les encourageant ainsi à investir personnellement dans leur communauté. Le deuxième objectif est de «créer des infrastructures et des ressources permanentes à long terme» pour garder les artistes dans la communauté et en attirer de nouveaux.

Faites partie d'Irrigate

Il y a six quartiers qui partagent le tronçon de six milles de la ligne de tramway Central Corridor. Springboard invite tous les artistes vivant dans ces régions à participer au programme. Pour être éligible en tant que contributeur, Springboard demande aux artistes de suivre un atelier d'une journée qui couvre la création de lieux créatifs, le travail intersectoriel et l'utilisation d'outils collaboratifs. Une fois qu'un artiste a participé à l'atelier, il ou elle peut soumettre une proposition de projet, qui doit inclure un collaborateur communautaire. Chaque artiste est admissible à 1 000 $ et peut travailler en équipe de trois personnes maximum, pour un total de 3 000 $ pour un projet de groupe.

Lorsque les artistes s’inscrivent, Springboard ne leur demande pas quelle est leur discipline artistique et ne les oblige pas à soumettre des échantillons de leur travail. «Quiconque se définit comme un artiste est un artiste», dit Wang. «Nous ne sommes pas en train de juger [l'art].»

Programme d'irrigation

Danseurs lors d'un événement Irrigate dirigé par Samantha Johns. Photo de Marcus Metropolis, gracieuseté de Springboard for the Arts.

Cette approche ouverte se traduit par un large éventail de genres artistiques participants: artistes plasticiens, danseurs, musiciens et même clowns. «Nous considérons l'art comme une très grande catégorie», dit-elle. Plus tard, Wang adorerait voir des artistes culinaires s'impliquer également.

réseau d'action de danse

En octobre 2013, Irrigate a formé 530 artistes, 160 ont eu accès au soutien du projet et environ 100 projets ont été installés ou réalisés le long de la zone de construction.

La danse comme mise en scène créative

Wang a déclaré que de nombreux danseurs avaient participé à Irrigate, «apportant de la vie et de l'intérêt» à divers points le long de la ligne de tramway du corridor central. «Il existe de nombreuses façons pour les danseurs de se connecter à la communauté», dit-elle.

Un danseur a passé un après-midi à une intersection très fréquentée, dansant sur les passages pour piétons et distribuant des fleurs. Les conducteurs et les piétons se sont attardés plus longtemps à l'intersection pour regarder et, espère Wang, ils penseront à cette intersection différemment maintenant.

Vers la période de Noël, au milieu d'un hiver glacial du Minnesota, une danseuse de flamenco a rassemblé un groupe d'étudiants pour chanter et danser dans différents commerces bordant la ligne de tramway. Ce que Wang appelle un «geste pour ces entreprises», a été l'occasion pour les artistes et les établissements locaux de créer de nouvelles connexions - ce sont des moments dont les gens se souviendront longtemps.

Récolter les avantages à travers le pays

Plus que d'embellir des zones locales, Irrigate consiste en fin de compte à redéfinir la façon dont les artistes valorisent leurs communautés et vice versa - ce modèle peut être adapté pour convenir aux communautés à travers le pays. Selon M. Wang, l'un de ses plus grands avantages est son évolutivité, ce qui rend Irrigate utile pour les quartiers de différentes tailles et avec des besoins différents.

Alors qu'un programme similaire a été lancé à Cleveland, Irrigate semble avoir été le premier du genre, selon Wang. «Cela semble être assez unique… du point de vue du terrain», dit Wang en ce qui concerne l'élément Irrigate de l'organisation communautaire.

Springboard renforce les moyens d'aider d'autres endroits à mettre en œuvre la création de lieux créatifs. Wang envisage cela en suivant peut-être un format similaire à celui du Art soutenu par la communauté (CSA) toolkit - offrant un certain nombre de ressources en ligne gratuitement puis, pour une somme modique, fournissant un soutien et des conseils supplémentaires. Cependant, le processus de partage d'Irrigate est toujours en cours de développement.

«Notre espoir est vraiment de soutenir d'autres endroits et de les aider à soutenir [la création de lieux créatifs dans leurs communautés]», dit Wang. «L'ensemble du modèle est basé sur le travail avec les actifs locaux.»

Pour plus d'informations sur la création de lieux créatifs et le programme Irrigate, visitez www.SpringboardfortheArts.org/community-development/Irrigate .

Photo (en haut): événement d'irrigation. Photo gracieuseté de Springboard for the Arts.

Partagez ceci:

ArtPlace , collaboration , Art soutenu par la communauté , création de lieux créatifs , Irriguer , Jun-Li Wang , chorégraphie spécifique au site , travail de danse spécifique au site , Tremplin pour les arts

Recommandé pour vous